Association des aventuriers de Baden-Powell

C'est quoi le scoutisme?

Le scoutisme (de l'anglais scout, lui même issu du vieux français « escoute » signifiant éclaireur) est un mouvement de jeunesse mondial créé par Lord Robert Baden-Powell, un général britannique à la retraite, en 1907, à Brownsea. Aujourd'hui, le scoutisme et le guidisme comptent plus de 38 millions de membres dans 217 pays et territoires, de toutes les religions et de toutes les nationalités, représentés par plusieurs associations scoutes au niveau mondial.

Le scoutisme est un mouvement de jeunesse reposant sur l'apprentissage de valeurs fortes, telles que la solidarité, l'entraide et le respect. Son but est d'aider le jeune individu à former son caractère et à construire sa personnalité tout en contribuant à son développement physique, mental et spirituel afin qu'il puisse être un citoyen actif dans la société. Pour atteindre cet objectif, le scoutisme s'appuie sur des activités pratiques dans la nature, mais aussi des activités en intérieur, destinées plutôt à un apprentissage intellectuel. Le scoutisme s'appuie sur une loi et une promesse et est souvent laïque, bien qu'il existe des groupes religieux.

Avantages du scoutisme

Le scoutisme, contrairement aux mouvements de loisir, est un mouvement d’éducation. Il tend donc, par le jeu, l’équipe et la nature à former les jeunes qui y adhèrent, à une vie sociétale utile, active et à un rôle de premier plan dans son milieu.

Buts du scoutisme

Les 4 buts originaux sont vraiment structurés et approfondis par Baden-Powell dans Le Guide du chef éclaireur, dont ils forment le sommaire. Les buts du scoutisme visent essentiellement au développement complet de l’individu. Ils s’expriment ainsi :

  1. Formation du caractère : La loi scoute ou guide – la vie au grand air – campements, chevalerie, bonheur, joie de vivre, observation, jeux d’éclaireurs, art du marin.
  2. Santé et développement physique : Exercices physiques et le pourquoi de chacun d’eux, habitudes d’hygiène, jeux, prévention des maladies, tempérance, tabac, maîtrise de soi.
  3. Perfectionnement de soi-même : Habileté manuelle, travail en vue de spécialités, civisme, etc.
  4. Service du prochain, esprit de chevalerie et abnégation ,entraide, premiers secours, sauvetages, chargés de missions. »
  5. Sens de Dieu, ajouté plus tard par le Père Sévin (avec l’accord de Baden-Powell) pour y ajouter l’aspect religieux.

 

Types de scoutismes

Il existe deux principaux types de scoutisme :

Le scoutisme qui tend vers le traditionnel (tel que pratiqué, par exemple, à l’AABP)

Le scoutisme à pédagogie dite « moderne » tel que prôné, par exemple, par le Scoutisme mondiale et l’Associations des Scouts du Canada.